Urgent

François Hollande s'est entretenu pendant 15 minutes avec Abdelmalek Sellal au téléphone

L'avion localisé au sud-est de la ville de Gossi, au Mali, selon le comité de crise burkinabè

Le président malien affirme que l'épave de l'avion d'Air Algérie a été aperçu dans le nord du pays (Reuters)

Hollande : «Tous les moyens mobilisés pour retrouver l'appareil»

Hollande : «L'équipage a signalé qu'il changeait de direction en raison de conditions météo difficiles»

Arrivée à Alger de six familles algériennes résidant à Ghaza

Béjaïa : incendie dans un parc à matériel à Akbou, pas de victimes (Protection civile)

Les militaires français auraient retrouvé l'épave de l'avion d'Air Algérie à 70 km au nord de Gao (médias)

L'avion disparu a été affrété par Air Algérie auprès de la compagnie espagnole Swiftair

Avion disparu : l'appareil s'est écrasé selon l'Aviation civile algérienne

Alerte à la bombe dans un Boeing de Korean Air

Le Boeing 777-200, HL7734, vol KE72 de Korean Air. DR
Le Boeing 777-200, HL7734, vol KE72 de Korean Air. DR

Un avion de ligne de la compagnie de transport aérien Korean Air a effectué, mardi, un atterrissage forcé dans l'île de Vancouver (Canada) à la suite d'une menace d'attentat reçue par téléphone, a annoncé la compagnie, citée par les télévisions canadiennes.
L'appareil, un Boeing 777-200, immatriculé HL7734, vol KE72, avait décollé de l'aéroport international de Vancouver mardi après-midi, vers 14h30 (heure locale), à destination de Séoul (Corée du Sud) avec 149 personnes à bord et était sur le point d'entamer la traversée du Pacifique lorsqu'il a fait demi-tour, a indiqué un porte-parole du transporteur cité par la CBC, précisant qu'un correspondant anonyme avait appelé le bureau de Los Angeles (Californie/USA) de la compagnie aérienne pour affirmer qu'il y avait un engin explosif à bord de ce vol. Aussitôt prévenus, les pilotes ont pris la décision de faire demi-tour alors que deux chasseurs F15 des forces aériennes canadiennes décollaient de Portland, en Oregon, afin de guider le Boeing vers la base militaire aérienne canadienne de Comox, sur l'île de Vancouver en Colombie-Britannique. L'armée a précisé que tous les services d'urgence de la base avaient été mis en alerte.
L'avion s'est posé sans autre incident vers 17h30 et a été placé dans un endroit isolé de la base aérienne, a indiqué la porte-parole de l'aéroport international de Vancouver, Alisa Gloag. Les passagers ont été débarqués et placés dans des salles d'attente, le temps que les équipes spécialisées puissent examiner l'appareil et les bagages. Rien de ressemblant à un engin explosif n'a été découvert. L'appel téléphonique a été passé du Royaume-Uni d'après les services de police et c'est le deuxième en deux jours qui menace la compagnie aérienne.


 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Algérie Patriotique se veut un espace de débats et de réflexions. Notre équipe accueille avec enthousiasme ici vos commentaires et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Cependant, pour éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre modérateur seront publiés.