Urgent

Le gouvernement français étudie la possibilité de dissoudre la Ligue de défense juive (LDJ, médias français)

Démission du chef d'état-major de l'armée de terre tunisienne suite à l'assassinat de quinze soldats la semaine dernière

Barakat !

L’Algérie est devenue la risée des autres pays à cause des compatriotes insensés. En effet, ces derniers s’acharnent à maintenir au pouvoir un vieillard de 77 ans, incapable de marcher, ni de s’adresser à sa communauté. Pour justifier ce choix, ils glorifient leur candidat, tout en qualifiant de «traîtres» les opposants de ce «Carnaval fi dechra». Pour voir qui est qui, le mieux est de revisiter le passé.
Le 1er novembre 1954 fut un signal donné par la direction du FLN originel (Ben Boulaïd, Ben M’hidi, Bitat, Boudiaf, Didouche, Krim) afin de mettre fin au joug colonial. En 1956, le Congrès de la Soummam était venu organiser la Révolution en unifiant le commandement à l’échelle nationale (intégration du Sud : wilaya VI), peut-être, pour la première fois de notre histoire. Le CCE (Comité de coordination et d’exécution), composé de cinq membres (Abane, Ben M’hidi, Ben Khedda, Dahleb, Krim), en fut l’organe de direction. Celui-ci sera remplacé, en 1958, par le GPRA (gouvernement provisoire) sous la présidence de Ferhat Abbas, puis de Ben Khedda jusqu’au cessez-le-feu du 19 mars (1962). Là, d’autres acteurs entrèrent en jeu afin d’accaparer le pouvoir : le «clan d’Oujda», sous le commandement du colonel de l’ALN ayant acquis ses galons hors du champ de bataille (Maroc). Son secrétaire, Abdelaziz Bouteflika, fut chargé de trouver une couverture politique en rendant visite aux illustres prisonniers, en France. Après le refus de Boudiaf, il contacta le futur président qui sauta sur l’occasion. Ce fut le «putsch de l’été 1962» qui évinça les vrais dirigeants (GPRA), sous la pression de l’armée des frontières fortement équipée. La wilaya IV (Algérois), commandée par le colonel «Si Hassen» (Dr Khatib) tenta de s’opposer à cette progression vers la capitale : près d’un millier de moudjahidine tombèrent au champ d’honneur à El-Asnam. Le peuple écœuré sortait dans la rue en criant : «7 ans barakat !» (ça suffit).
Le nouveau pouvoir prit le peuple en otage jusqu’au soulèvement populaire du 5 octobre 1988, ayant fait près de 500 victimes. Le «Printemps algérien» mit fin au monopole du parti unique (néo-FLN) pour instaurer le multipartisme. L’ouverture démocratique ne durera que deux années : les intégristes, voleurs de la démocratie (comme en Tunisie, Egypte, Libye), décrétèrent que la démocratie est «kofr» (impie) en nous promettant une dictature théocratique, comme en Iran. Ce fut l’interruption du processus électoral qui nous plongea dans une spirale infernale. Mais grâce aux «ridjal waqifoun» (hommes et femmes debout), civils ou militaires, la République fut sauvée. Le président Liamine Zeroual rétablit l’ordre, instaura l’alternance au pouvoir, grâce à une Constitution limitant les mandats à deux, puis démissionna afin de passer le flambeau. L’armée fit appel à A. Bouteflika qui jura la main sur le Coran qu’il respecterait la Constitution. Durant son second mandat, il fut tenté par la présidence à vie (à l’exemple de Ben Ali, Moubarak, Kadhafi) : il «bricola» la Constitution afin de sauter le verrou limitant la durée, grâce à une Assemblée «beni-oui-oui». Il entama le 3e mandat de trop qui fut néfaste à sa réputation… Affaibli, il est devenu l’otage des usurpateurs de la Révolution et des «bouchkara» (adeptes de l’argent sale) qui luttent pour sauvegarder leur impunité. Au lieu d’opter pour l’ouverture démocratique, on choisit la marche à rebours de l’Histoire… Devant cet état de fait, les patriotes jaloux de leur pays se mobilisent de nouveau pour remédier à l’infamie, car ils sont les continuateurs de Boudiaf, Abane, Ben M’hidi... En effet, lors de la guerre politico médiatique algéro-égyptienne, ils ripostèrent aux troupes de Moubarak pour défendre notre dignité, tandis que les actuels partisans du 4e mandat et leur ENTV étaient couchés. Au plus fort du «printemps arabe», les apparatchiks de l’ex-parti unique tremblaient pendant que nous appelions les Algériens au calme et à la retenue, car notre pays n’a pas besoin de la violence, ni de l’anarchie. Dernièrement, «l’irresponsable» du néo-FLN attaqua vigoureusement nos services de sécurité en les accusant de «négligence» dans la protection des étrangers (siège de l’ONU, Tibhirine, Tiguentourine). Cet acte déplacé pourrait déstabiliser notre armée. Pourtant, cet individu est présentement dans la direction qui pilote l’élection du candidat tant décrié. En 1962, l’auteur de ces lignes, qui était alors un adolescent de 14 ans, s’était rendu à la place «du Cheval» (place des Martyrs) pour crier : «7 ans barakat !». Samedi passé, il est allé devant la fac centrale afin d’exhiber un écriteau : «15 ans barakat !». Aujourd’hui jeudi, il retournera pour dire pacifiquement : «52 ans barakat !».
Boudjema Tirchi
 

Commentaires

FLN Hizb frança, au pouvoir en algerie pour sauver les intérêts de mama la france qui a choisit le premier president aux Algeriens (le caporal benbella).
Mama la france est tellement généreuse qu'elle a même choisit le dernier président des Algeriens ....

je suis avec vous il faut faire partir ces ch..... .ne voter pas.belouazdade

Du calme les gars! Je pense qu'il y a un réel risque de déstabilisation de notre pays par les chacals alentours mais aussi ceux bien implantés à l'intérieur. Vue la situation des pays limitrophes nous avons tout intérêt à trouver un compromis pour le temps d'une transition organisée. L'armée et les patriotes fidèles au sein de l’Etat doivent se saisir de cette tâche et pas le peuple sinon c'est l'anarchie qui nous guète, à grands renforts d’intégristes.
Allah yester !

Assalam Ou3laykoum
ALLAH Natallar3 R3alikoum Ya Chikamines du clan des anesthésiants. la Chitta bat son plein depuis que la momie s'est déplacé sur son fauteuil à moteur(bmw ya sidi rien que ca).
Hey, les K..... du pouvoir bouteflekiste, avant on aimait bien Bouteflika parce que l'Histoire nous avait forcé à l'aimer à un moment crucial de notre survie et aussi afin d'arnaquer les grands criminels mondiaux qui dominent le monde, mais sinon dans l'absolu, l'Algérie vivait bien avant ce type et elle continuera à vivre encore après. Certains Chakams de la régence d'Alger vous demande d'être respectueux à l'égard de notre Prizidène, chers patriotes, ils vous demandent de parler bien, avec respect sans insultes et invectives, et sans porter atteinte à l'honneur de leurs prizidène en oubliant qu'ils font exactement ce qu'ils vous déconseille de faire, ils n'arrêtent pas de vous insulter, de vous prendre de très haut et certains se permettent de distribuer des points au bon Bouteflekiste qui se convertira par la grâce bouteflikenne.
Chers Patriotes, continuez à être des plus virulents, manquez-leur de respect, atteignez leur dignité(s'il ont en une), attentez à leurs honneurs car ils n'ont en aucun, ce sont tous des chiots qui jappent sans conséquence.
Ils veulent vous faire peur et vous terroriser par des insultes et de l'invective directement et en plus ils font exprès volontairement de vous manquer de respect en direct et devant tout le monde afin de vous anesthésier dans votre constance même pas résistance car on ne combat pas des gamins.
Chers patriotes, noyez-les vous aussi par des commentaires-fleuves afin que les leurs n'apparaissent plus. A la Contre-attaque, et pas de quartier, mes frères, nous savons que nous pouvons nous attendre à un manque de respect de leurs part, ces Kouwadines de la régence d'Alger.
Illa Ammame, nous avertissons nos aimables lecteurs de ne pas nous en vouloir pour nos propos qui seront incendiaires contre le clan des Chakames et Saïdanien tête.
Saïdani, on aura ta peau WOLLAH, je le jure devant Dieu même s'il faut te mettre une balle dans la tête.
..... nous disons au Monde, restez-chez vous et regardez comment le Noble Peuple Algérien va dégager ce clan de grabataires avec le soutien de notre Police, de notre Armée, de notre Gendarmerie(Darek-El-Watani) et surtout de notre Vaillant Peuple qui a compris la débilité de ce pouvoir inique et indigne.
Le Président a fait son temps et on n'est pas contre lui mais contre ce clan de Chakames qui gravitent autour qui a réussi à diviser le Peuple Algérien et ils devront un jour répondre de ces crimes d'atteinte à l'Unité nationale en la divisant par la création de pro-Bouteflika et d'Anti-Bouteflika.
Que les pro-Bouteflika se rassurent, nous ne diron,s rien contre leur idole adoré car on n'insulte pas un malade mais les Chakamines ..... du clan du Haram.
Ha oui, j'oubliais, pour les réalisations de Bouteflika depuis 1999, on s'en fout, ca ne fait pas manger le peuple du béton sur les routes(je ne dis pas que ce n'est pas nécessaire mais on s'en fout, c'est comme la mosquée à je ne sais pas combien de milliards, on s'en fout aussi car on sait que le pauvre musulman Algérien n'ira jamais prier dedans alors le clan des Chakamines et si vous alliez vous faire foutre de ce site patriotique et uniquement Algérien.
Leur nouvelle stratégie est d'accuser les patriotes qui sont contre la représentation de leur idole grabataire, ils les accusent d'être des agents du Makhzen, des valets du Roitelet du Maroc avec qui, ils ont vraiment beaucoup plus d'accointances que ce qu'ils ne veulent bien dire, ils accusent ces patriotes de Marocains, de Makhzni, etc... le monde à l'envers qu'ils nous font, Drabbni Obka Sbakni Ouchtka; .... Ma Tahchmouch Tmasorho 3ralla el Ghashi.
Ce ne sont que des diviseurs en mission commandé par leur clown qui leur a promis un bon d'essence à la DGSN, ils divisent toute la société Algérienne et ensuite ils vous disent qu'ils aiment leurs "pays", oui, ils l'aimeront une fois qu'ils auront terminé les 90% du Peuple qui ne veut pas que ce clan continue à diriger l'Algérie.
Ceux qui vous accusent d'être des valets du Makhzen sont ceux-là même qui passent leurs vacances toute l'année dans les bordels de Marakkech et Rabat, ils ne vous respectent pas, faites en autant sans être vulgaire et laissez-les argumenter que vous n'êtes pas du niveau, que vos écrits reflètent votre instruction etc... et bla-bla, c'est toujours la réponse du faible et de celui en manque d'arguments logique qui vous attaquera ainsi. De la pure mentalité d’homosexuel, vous savez cet homme qui est né homme mais qui veut à tout prix devenir une femme et du coup, il se retrouve transporté dans un univers de femmes(hammam,maquillage etc..)et en restant à l'intérieur de celui dans lequel il est né.(je sais que tout le monde a compris ce que je veux dire, eh bien ce genre de personnes est dure à convaincre car il s'est déjà trahi lui-même. Capigi Ya El Khawwa.
On est pas d'accord à ce que un malade en fin de vie nous représente à l'Extérieur, ou est le mal là-dedans ya Dine Rabb, on n'as pas le droit de ne pas être d'accord alors, il faut soutenir l'insoutenable Bessif?!
Méfiez-vous de ceux qui sont contre Bouteflika dans les dires mais avec dans les faits, mais ce n'est encore qu'une nouvelle manipulation pour vous piéger et vous amener à débattre sur le cas du président alors que nous sommes contre le clan des Chakamines dont ils font partie.
En vous amenant sur le terrain du débat dur le Président de la république, c'est pour passer à l'étape n°2 qui consiste tout simplement à faire son éloge et son bilan des 15 ans passés(bizarre comme s'ils pressentaient qu'ils sont en fin de règne)avec, bien évidement de long copier-coller fleuves sensés nous ouvrir les yeux nous pauvre peuple endormi que nous sommes? Ils nous méprisent ces chiots à leurs maimaître, oui, nous serions manipulés par la "El Yad El Kharidjiyia" Ha!Ha! Aucune fausse honte, en plus, ils reprennent nos armes et nous combattent avec en nous jetant l'anathème sur nos supposés accointances avec l'Otan. Faut être débile quand-même ou être rémunére grassement pour monopoliser ce site uniquement pour déverser un tel poison puant.
L'aventure du Sieur Nekkaz m'a fait rire mais alors, Meskine, il a perdu les signatures, Oh! La!La! Je vais pas pouvoir être Président mince alors!! Ha!Ha!
Voilà, comment on veut discuter en rigolant en débattant avec nos points de vues contraire, et je l'ai toujours dit, c'est tant mieux pour nous, mais nous insulter, nous prendre de haut alors que vous n'êtes rien que des êtres 'humains" on va dire, nous manquer de respect parce que l'on est pas d'accord avec vous, cela s'appelle de la GAMINERIE, et pas de l'expression démocratique, la démocratie ce n'est pas insulter les gens qui ne sont pas d'accord avec vous, mais cela le Peuple, le Vrai l'a compris, il n'y a que ceux qui sont restés sous le giron soviétique dans leurs mentalité de vrais colonisés qui croient que la démocratie c'est pouvoir tout dire jusqu'à insulter et invectiver. Nous aussi, on sait faire, on sait insulter et on sait même défoncé les connards dans leurs genres car on a grandi pour la plupart dans la rue, et vous connaissez la rue, si t'as pas de bras, t'es mort. Discutez pourquoi vous pensez que cette représentation est utile pour le pays, dites-nous les avantages que l'on peut en tirer et débattons dans le respecte et sans nous dire du genre, " ce que vous avez écrit prouve que vous êtes un nul(vous les formulez autrement vos invectives)", relever nos inepties lues de soi-disant par le Monde(en plus un autre délire, A.P est connu d'accord mais pas mondialement, alors le cirage de bottes apparemment vous connaissez).
Alors Messieurs les professeurs, aurai-je droit à mon Image ou dois-je aller au fond de la classe à côté du radiateur.
J'en ai plein encore comme ca et c'est pas des papiers-copier-coller, juste du Vrai raisonnement d'un Algérien Sincère et Authentique, ha oui, je suis de Tlemcen et contre le clan Présidentiel, suis-je un Traitre? Ha!Ha!
Assalam Ou3laykoum.

Je PÈSE mes mots notre pays est en DANGER car tout cela sent la manipulation ...les sionistes ( dirigeant de l'ancienne colonie) nous ont fait savoir qu'après la syrie c'est l'égout de l'Algérie ... Bon sang de bonsoir quelqu'un a une bonne mémoire ,hein? Ou est l élite vétirables opposants , quel est
La position a prendre ! Il faut faire vite car le temps est contre l'éparpillement et va vite !

ya si benyoucef et si ghédia, bonjour. je crois que vous n'avez pas compris ce que j'ai écrits. je disais à M TECHRI de ne pas insulter l'un des meilleurs fils de l'algérie, comme tous les moudjahidine. que l'éducation se donne par les parents à leurs enfants. à défaut, la rue ne produit que des voyous. maintenant si vous n'etes pas d'accord avec moi alors là !!!! je n'y peu rien. oui, je le répète, si vous arrivez à convaincre votre adversaire et que vous gagnez son estime, c'est que vous avez tout gagné, dans le cas contraire vous aurez tout perdu. je suis algérien pur sans et c'est pour cela que je n'acceptes pas les insultes d'une personne à une autre PLUS AGEE. c'est ce que nous ont appris nos parents, rahimhoum Allah. normalement je n'ai pas de compte à vous rendre mais j'ai tenu à vous éclairer. bonne soirée.

Salamou 3alikoum

Réagir c’est bien, mais réagir intelligemment c’est mieux, et plus salutaire pour notre pays et nous tous/toutes qui somme la majorité.
Jusqu’à maintenant, et depuis le début il apparait clairement à tout observateur impartial que la majorité du peuple algérien est contre se foutue quatrième mandat, et cela malgré les moyens mis en œuvre par les tenants du pouvoir pour imposer leur volonté. Dont la dernière et la plus flagrante est l’utilisation d’un match de foot pour faire la compagne illégalement sur le plan constitutionnel « puisque la compagne électoral n’a pas encore commencé officiellement » de l’actuel chef de l’état malade, âgé, et sortant wa Rabi kbir !
C’est un excellent point que de voir la majorité du peuple contre ce mandat qui est inacceptables même chez les bonobos ou tout est permis. Mais il reste encore beaucoup à faire avant la fin de la bataille et peu de temps pour le faire.
J’ai précédemment suggérer qu’on demande l’apparition du chef de l’état et une déclaration en direct de sa part non pas sans raison, et el hamdou li Allah, ils ont crus que la mise en scène grotesque qu’ils ont diffusé allé booster leur chances et redorer leurs image. Sauf que par cette ridicule tentative d’Est en Ouest du Sud au Nord de l’Algérie et du monde ils savent qu’ils se sont mis à nu ! Ya pas photo comme disent les jeunes.
Je salue très sincèrement les membres du mouvement BARAKAT, mais je leur demande fraternellement d’examiner mes modestes propositions et de les utilisé à bon escient pour qu’on est tous/toutes gain de cause intelligemment légalement et d’une façon civilisé contre se despotisme qui ne dit pas son nom.
Nous sommes tous/toutes d’accord que ce pouvoir doit s’en aller, mais il lui reste une carte à jouer et cette carte est entre nos mains, on n’est pas encore d’accord sur le comment le faire dégager pacifiquement et d’une manière civilisé ou on aura tout à gagner. Entre boycott et vote massif nos avis sont partagés, c’est sur cela que le pouvoir va jouer maintenant, et il nous faut trancher cette question d’une façon raisonnable, mais surtout profitable pour nous et non pas pour lui.
Vous êtes déjà ce qu’on peut considérer comme un mouvement citoyen, vous avez fait jusque-là deux manifs d’une manière spontanée courageuse et dangereuse aussi, El hamdou li Allah y’a pas eu de blesser.
Maintenant je vous suggère de vous réorganiser en force de sensibilisation et de persuasion au lieu de rester une force de revendication limité et prévisible, car vous vous rendez surement compte de ça, j’ose l’espérer.
Le pouvoir actuel commence à vaciller, l’accumulation des erreurs qu’il a fait jusqu’ici depuis la funeste annonce du quatrième mandat par Monsieur faqaqir est un avantage d’une grande importance pour vous, et pour nous autres citoyens/citoyennes à l’échelle national qui vous soutenons.
Soyez conscient et ne vous éparpiller pas en gaspillant votre énergie dans faux combats du genre répondre aux provocations sur les réseaux sociaux ou dehors par des citoyens traitres ou inconscient et manipuler, ce ne sont pas eux l’ennemi réel mais son appât pour vous discréditer, rappeler vous en.

Salut,

Moi, je considère que l'Algérie n'a pas encore connu l'indépendance, ou peut-être pendant quelques années,
le temps que la France implante son clan (parti), qui s'occupera de liquider un par un tout les têtes pensantes de la révolution de 1954, membres du GPRA, qui ont fait les accord d'Evian, ce qui fait qu'elle gouverne toujours, mais par procuration, pour preuves:

1_ l’assassinat de Boudiaf.
2_ l'autorisation du survole de l'aviation française du territoire.
3_ l'indemnisation et la restitution des biens des colons français, acte validé par des tribunaux algériens par des juges "corrompus" (du parti pour la france), contre tout bon sens, ensuite çà sera au tour des juifs d'Algérie installé en Israel.

Ce qui me désole c'est que au jour d'aujourd'hui il ne reste plus qu'une poignée de femmes pour défendre ma patrie (l'Algérie), je nomme :Amira Bouraoui, Hadda Hzem, Djamila bouhired, c'est malheureux qu'il ne reste plus d'hommes dans ce pays.

L'écrasante majorité des Algériens est contre le 4 eme mandat de Bouteflika.
Toutes les interventions des citoyens dans la quasi-totalité des moyens d'expression le confirment malgrè les manoeuvres de certains.
Ceux qui soutiennent le 4 éme mandat sont très minoritaires en Algérie. Demandez-le à vos parents, amis et proches à travers le territoire national, vous aurez la même réponse : Bouteflika est très malade ( la télé nationale l'a confirmé), il est incapable de géréer, diriger et supporter les charges très lourdes qui pèsent sur tout président de la république.
Le faire réélire, c'est donner le pouvoir à son clan.

A celui qui n'ose même pas faire des commentaires sous sa véritable identité, j'ai nommé "citoyen". Mr TRICHI a tout a fait raison de dire ce qu'il a dit. C'est la stricte vérité. C'est vous qui êtes myope pour ne pas dire aveugle et qui essayez de déformer complètement les choses ; pour vous, faire de la politique, c'est être du côté de ceux qui veulent nous imposer un président à moitié mort, c'est faire fi de ce que pense la majorité des algériens et des algériennes. Ceux qui sont entrain de manifester pacifiquement à la fac centrale et ailleurs ne sont pas moins algériens ou moins nationalistes que vous Mr citoyen. Le comportement de ces gens-là et de Mr TRICHI est tout à fait normal. Je trouve plutôt, personnellement, que le rappel historique fait par Mr TRICHI est très instructif et relate une situation politique vécue par l'Algérie depuis son indépendance à ce jour.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Algérie Patriotique se veut un espace de débats et de réflexions. Notre équipe accueille avec enthousiasme ici vos commentaires et s'engage à respecter votre liberté d'expression. Cependant, pour éviter les abus et les contenus offensants, seuls les commentaires validés par notre modérateur seront publiés.