Urgent

Libye : 35 corps de soldats retirés d'une base militaire prise par des groupes armés (Croissant rouge)

Une policière se donne la mort accidentellement à Chlef (DGSN)

L'Algérie décide d'une aide financière urgente de 25 millions de dollars au profit de la Palestine

Le ministre des AE tunisien : «Nous fermerons nos frontières avec la Libye si nécessaire»

Le siège de l'agence de presse turque Anadolu à Ghaza ciblé par l'armée israélienne

Maroc : deux supporters d'un club de football interpellés pour avoir brandi le drapeau palestinien

Une école de l'ONU une nouvelle fois ciblée par un raid israélien à Ghaza faisant seize victimes

Près de 1 300 Palestiniens tués et plus de 7 000 autres blessés depuis le début de l'agression israélienne contre Ghaza

Quebec : nouvelle manifestation estudiantine


Des milliers de personnes ont bravé la pluie samedi à Montréal pour manifester contre la hausse des frais de scolarité et afficher leur détermination à poursuivre la mobilisation, 48 heures après la rupture des négociations entre les étudiants et le gouvernement québécois.
Partis vers 14h00 (18h00 GMT) du parc Jeanne Mance, les manifestants, des étudiants mais aussi des familles, défilaient dans le calme et la bonne humeur, certains déguisés, d'autres jouant de la musique avec trompettes, cornes de brume ou casseroles.
Selon la Classe, syndicat étudiant le plus radical, le défilé réunissait en milieu d'après-midi de 5 000 à 7 000 personnes.
Des milliers d'étudiants ont manifesté ces dernières semaines au Québec provoquant des tensions parfois très vives avec les forces de l'ordre. Environ 700 personnes ont été arrêtées à Montréal et à Québec dans la nuit du 23 au 24 mai, cinq jours après l'adoption d'une loi spéciale limitant les manifestations.
La Classe, syndicat dirigé par le charismatique Gabriel Nadeau-Dubois, avait appelé les Québécois à former le plus grand rassemblement depuis le début du conflit étudiant le 13 février.